Fabriquer son Masque Barrière en Tissu

Fabriquer son masque barrière en tissu

Au-delà de la crise sanitaire d’une gravité sans précédent dans l’histoire de nos vies, j’aborde aujourd’hui un sujet dont personne ne parle actuellement : une accélération de pollution de plastique dû à toute l’équipement de protections individuelles à usage unique : des milliards de masques, de gants en plastique, emballages, lingettes et protections intégrales en plastique à usage unique. Utilisées le temps de quelques heures, ces équipements sont ensuite rajoutés aux montagnes de déchets déjà à saturation.

L’usage unique vs le réutilisable

Etant dans le secteur zéro-déchet, j’ai naturellement été interpellé par l’ampleur de cette catastrophe annoncée, en me demandant où on pouvait substituer des alternatives réutilisables. Pour le milieu médical notamment, c’est hélas difficile à faire autrement. Pour les millions de citoyens qui cherchent une défense complémentaire face au coronavirus, il existe par contre des solutions réutilisables. Le plus évident qui peut avoir le plus d’impact : les masques.

Mes recherches initiales n’ont pas été concluantes quant à la question : « est-ce que l’utilisation d’un masque réutilisable vaut mieux que pas de masque ? ».

 

Des masques homologués par l’AFNOR

Mais depuis, des études ont été faites, des testes poussées par des équipes d’experts, et je suis davantage convaincue par ce qui est récemment validé par l’AFNOR (pour Association française de normalisation). En France, ce cahier des charges a été homologué le 29 mars 2020 par le gouvernement pour la fabrication de masques dits de catégorie 2. Sa vocation : faciliter l’équipement rapide de la population saine, apportant ainsi une défense complémentaire face au coronavirus.

Depuis sa mise à disposition le 27 mars 2020, ce modèle de masque barrière a été téléchargé près de 100 000 fois. Des profils variés : industriels pour des fabrications en série, artisans, particuliers adeptes du « Do it yourself », ou encore collectivités pour leurs personnels.

Ce nouveau modèle de masque en tissu répond à un niveau de performance moins ambitieux que celui des masques chirurgicaux et FFP2, destinés en priorité aux professionnels de santé. En complément des gestes barrières, ce masque barrière apporte néanmoins une réelle protection.  Il sera utile pour les salariés, les agents publics et toute la population saine qui pourra s’en équiper, pour des trajets domicile-travail par exemple.

Le document référenciel « masques barrières » 

Vous trouverez dans ce document comment fabriquer les 2 modèles de masques validés par l’AFNOR. 

Ce référentiel propose :

  • Les exigences minimales pour la fabrication industrielle et artisanale
  • Comment tester pour s’assurer de la qualité du masque barrière
  • Le mode d’emploi pour fabriquer les 2 masques (pages 15 à 20)
  • Quels matériaux privilégier, les dimensions, les types de brides
  • Des conseils pour l’utilisation et l’entretien

Télécharger le fichier référentiel: « masques barrières »  ⇒ AFNORSpec-S76-001-MasquesBarrieres

Télécharger le fichier Patrons à découper ⇒ AFNORSpec-S76-001-MasquesBarrieres-AnnexeC-patrons

Télécharger un tuto plus simple sur le même modèle par l’Atelier des Gourdes: Tuto-coudre-un-masque-à-plis-selon-les-recommandations-de-lAFNOR-lAtelier-des-Gourdes

Retrouvez aussi la page faq de l’AFNOR  ⇒ FAQ QUESTIONS SUR LES MASQUES

A vos machines à coudre!  Envoyez nous vos photos une fois vos masques terminés !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *