Pourquoi Composter ses déchets?

Le compostage est une action gagnante / gagnante : c’est excellent pour votre jardin et pour l’environnement.

Vous avez pensé au compost mais vous ne savez pas comment commencer ?  Peut-être avez-vous entendu dire que les tas de compost sentaient mauvais ou attiraient les insectes et les souris. Quoi qu’on vous a dit, il y a surtout de nombreuses bonnes raisons d’arrêter de jeter vos déchets biodégradables dans la poubelle générale, et de les composter à la place.

En voici quelques-unes :

  1. Aider à réduire les montagnes de déchets dans nos déchetteries

SAVIEZ VOUS QU’EN MOYENNE 20% DE NOTRE POUBELLE EST COMPOSÉE DE DÉCHETS POUVANT ETRE COMPOSTES ! C’EST UN GÂCHIS !

Ce chiffre, allant jusqu’à 30% en milieu urbain, est énorme alors que les déchets organiques peuvent être tout simplement compostés et réutilisés pour nos plantes! Dévier cette ressource précieuse de nos déchetteries qui débordent contribue à diminuer les charges de nos collectivités. En réduisant le volume des déchets à traiter, on réduit aussi les dépenses pour transporter et enfouir les déchets à l’installation des stockage des déchets à Gadji.  Dépenses qui pourraient être allouées pour l’entretien des espaces verts, ou l’amélioration des services de tri dans votre commune par exemple.

Pour le SIVM SUD, via les déchetteries de Boulouparis, Bourail, La Foa et Thio il est estimé à 400 tonnes la quantité de déchets compostables transférés et stockés à Gadji chaque année. Pour information en 2019 une tonne d’ordures ménagères transférée des déchetteries du SIVM SUD vers l’installation de stockage des déchets de Gadji coûte 15 452 FHT. On peut donc induire que 6 180 000 FHT par an sont engagés pour traiter des déchets qui peuvent être compostés à la maison, rien que pour ces 4 communes.

  1. C’est du bon sens

Faire en sorte que la nature retourne à la nature, c’est du bon sens.

  1. Economiser de l’argent et de l’eau 

Pas besoin d’acheter des engrais chimiques. Le compost est un excellent fertilisant naturel, alors pourquoi en acheter quand on peut en avoir gratuitement ?

Le compost enrichit la terre, améliorant la texture et la circulation de l’air dans les sols plus compacts et contribue à augmenter la rétention d’eau des sols sableux. Ça veut dire qu’on arrose moins souvent. 

  1. Améliorer votre sol et par conséquent la santé de vos plantes

Enrichir le sol de vos plantes avec votre terreau de compost ne fait pas qu’augmenter la fertilité du sol. Il le nourrit aussi avec une diversité de nutriments et de micro-organismes qui augmentent les capacités d’auto-défense des végétaux et permettent d’être plus robustes et de résister aux maladies.

  1. Réduire votre impact sur l’environnement

 En contribuant à la réduction de gaz à effet de serre :

  •  d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) des camions utilisés pour transporter les déchets.
  •  de méthane, un gaz à effet de serre 21 fois plus nocif que le CO2 – générée par les matières organiques dans les décharges qui se décomposent de manière anaérobie (sans oxygène).

Je veux arrêter de jeter mes déchets organiques à la poubelle, mais je n’ai pas de jardin –  comment je fais?

Faites-le alors en deux temps :
  1. Renseignez vous sur les pistes ci-dessous et choissisez celle qui est la plus réalisable.
  2. Mettez en place votre poubelle d’appoint pour la cuisine et informez / formez tous les membres de la maison (étape essentielle:)  Votre seau doit être étanche et aussi accessible que votre poubelle générale.  Nous proposons ce modèle pour la cuisine sur notre boutique en ligne : https://comptoireco.nc/produit/poubelle-a-compost-pour-cuisine-6-4l/

Selon votre lieu d’habitation, des actions et aides sont souvent mises en place par votre municipalité, d’autres collectivités et associations.

Sachez que d’autres pistes existent :

2. Compostage en pied d’immeuble sur le terrain commun (faites partie de la solution : nous sommes tous des co-acteurs : si vous voyez un espace qui pourrait y être dédié, parlez autour de vous et demander permission à votre syndic). C’est souvent un bon moment de cohésion entre cohabitants des immeubles.

3. Compostage collectif de quartier (renseignez-vous via groupes FB de jardinage, ou à la Mairie)

4. Lombricompostage  (la digestion des déchets organiques par les vers dans un lombricomposteur, permettant ainsi aux citadins de réduire et de valoriser leur déchets de cuisine dans un petit espace tel qu’un appartement, une cave…)

5. Démarrez un potager en permaculture (avec ceci, pas besoin d’un compost séparé – vous enfouirez directement vos déchets végétaux sous la paille isolante). Renseignez-vous sur le groupe FB permaculture.

Vous êtes motivé ?  Restez connecté pour découvrir le deuxième article dans cette série sur le tri, recyclage et compostage : Démarrer son compost en 5 étapes. 

Pour savoir plus sur la gestion des déchets et le recyclage en Nouvelle Calédonie :

Guide des déchets et recyclage en Nouvelle Calédonie : https://nouvelle-caledonie.ademe.fr/sites/default/files/guide-dechets-nouvelle-caledonie.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *